Nadia Barrientos - Paris Sortilèges

Le portail oublié de la rue Beautreillis

C’est au coeur du Marais, rue Beautreillis dont le nom rappelle les treilles qui s’y enroulaient dès le XVIème s., une curieuse apparition:

un portail solitaire encastré dans une maçonnerie de pierre fissurée, semble garder le seuil d’un hôtel fantôme.

Ouvrant sur un ensemble de logements construit dans les années 60, le portail de la rue Beautreillis est le rescapé anachronique de l’hôtel Raoul, un hôtel particulier comme le Marais en décline tant, édifié en 1605 par Paul Ardier, ministre et conseiller du roi Henri IV. De nombreux propriétaires parmi les hommes de loi de la Cour s’y succédèrent jusqu’à ce qu’en 1810, le fastueux hôtel alors bien décrépi soit racheté par un certain Jean-Louis Raoul-dont il garde le nom, encore visible sur son fronton- pour la modique somme de 32 000 francs germinal (75 000€ actuels).

Fabricant de limes, Raoul  réaménagea l’hôtel pour y accueillir ses ateliers.

Puis l’aube du XXème s. affleura et avec elle, la vitesse de l’industrie et la désaffection galopante des ateliers; l’hôtel se drapa d’abandon telle qu’est seule à en témoigner une photographie dérobée par Eugène Atget en 1904:

 

La forme d’une ville change plus vite, hélas, que le coeur d’un mortel” entendrait-on murmurer Baudelaire si l’on forçait un peu l’horizon sonore que l’image a fossilisé.

Bientôt, en 1959, l’état décide de détruire l’hôtel pour y bâtir un ensemble de logements. Chose étrange: Albert Laprade, alors architecte et urbaniste du Marais réussit à conserver le portail qui reste, encore aujourd’hui, la propriété des descendants de Raoul, l’industriel.

 

Solitaire, presque oublié au milieu des réaménagements successifs qui font de ville ce palimpseste bruissant de couches, géologie verticale d’une “hantologie” qu’il reste à inventer pour ouvrir une profondeur nouvelle au temps: non plus le temps horizontal des chronologies mais celui, concomitant du dialogue de ses vestiges..

6 rue Beautrellis, IVème arrondissement. Métro Sully-Morland.

Articles liés

Aucun résultat.

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.
Menu